En quoi l’empathie peut-elle devenir un avantage lorsqu’elle est maitrisée ?

S’il y a bien un sujet qui me touche personnellement en tant que INFJ, c’est l’empathie !

Pour ceux qui connaisse le MBTI, le profil INFJ est très sensible à l’empathie et à la compassion. C’est une force mais également une faiblesse lorsque nous n’y prêtons pas garde.

Si tu es ici c’est que toi aussi tu te sens empathique et peut-être, est-ce parfois difficile pour toi de gérer cette partie de ta personnalité …

Mais ne t’inquiète pas, beaucoup d’entre nous sommes empathiques même si certains ont dû s’endurcir sous les coups de la vie…

Empathie définition

Empathie définition

La définition de l’empathie est la faculté de se mettre à la place d’autrui, de ses mettre dans ses chaussures et d’adopter son point de vue (empathie cognitive).

Il peut également s’agir de ressentir les émotions d’une autre personne (empathie émotionnelle). Ce qui peut être très utile quand on cherche à aider mais qui peu également être un fléau quand on confond ses propres émotions avec celles d’autrui.

Il est indispensable de faire la distinction entre soi / autrui et pouvoir moduler sa réponse émotionnelle.

J’ai longtemps eu du mal à maitriser cet aspect de ma personnalité… Étant de nature extrême emphatique, j’avais la fâcheuse tendance à m’identifier et assimiler les émotions d’autrui de manière complétement inconsciente. J’étais d’humeur changeante et extrêmement impacté par mon environnement.

Ce transfert d’émotions s’appelle la contagion émotionnelle et est (probablement) liée aux neurones miroirs… des études ont montré que lorsque nous voyons une personne en souffrance nos propres aires cérébrales liées à la sensation de douleur sont activées… nous ressentons la douleur d’autrui !

Cadeau… voici 45 videos au sujet de l’empathie, question de travailler votre anglais 😉

https://www.ted.com/talks?topics%5B%5D=empathy

Définition de l’empathie

A quoi sert l’empathie ?

Certain diront que l’empathie est une qualité purement humaine…

Personnellement, je ne pense pas.

Il est vrai que l’être humain de part le développement de son cortex préfrontal et de la métacognition (liée à la maitrise avancée du langage) présente des dispositions à l’empathie mais il n’est pas rare de voir des preuves d’empathies chez les animaux.

Cette caractéristique est typique des animaux sociaux. L’empathie favorise, en effet, les comportements prosociaux et décourage les comportements agressifs.

Un déficit d’empathie peut être la cause de la mise à l’écart du groupe.

Le but de l’empathie serait donc de favoriser les interactions sociales positives et donc, en définitive, assurer la survie du groupe.

Differential pattern of functional brain plasticity after compassion and empathy training

Quelle est la différence entre empathie, sympathie et compassion ?

Comme nous venons de le voir, l’empathie est la faculté de se mettre à la place d’autrui d’un point de vue cognitif ou émotionnel.

La sympathie est liée à un sentiment de rapprochement et est souvent à la ressemblance entre deux individus. Deux personnes partageant les mêmes centres d’intérêt ou les même valeurs (par exemple) se trouverons sympathiques. Ce sentiment est plus lié à la mécanique d’appartenance aux groupes.

La compassion désigne le fait de ressentir la souffrance d’autrui et vouloir aider l’autre.

Mon expérience personnelle de l’empathie

Étant enfant et jeune ado, j’avais tendance à absorber les émotions d’autrui. Mon humeur était parfois changeante sans que j’en comprenne la réelle raison.

Cette sensibilité et quelques caractéristiques propres que vous pouvez découvrir sur mon blog m’ont valu d’être mis à l’écart de mes petits camarades…

https://introverti.news.blog/2020/02/18/marre-des-zebres-surdoues-et-de-ceux-qui-en-profitent/

Je me suis refermé sur moi-même et me suis concentré sur mes études coupant en partie mes liens à autrui.

A posteriori, je me rends compte que ce n’était pas la bonne attitude et que cela m’a privé de belle expérience. Mais étant jeune, je n’avais conscience qu’il existait d’autres manières de réagir.

Une réaction plus saine aurait été d’apprendre à moduler mes émotions et à me détacher de l’avis des autres. Mais allez raconter cela à un ado… 😉

La clé est de pouvoir faire la distinction entre ses propres émotions et les émotions qui ne nous appartiennent pas.

Faite de l’empathie une force

Adulte, j’ai appris à utiliser mon empathie.

Elle est devenue une force qui me permet de construire des relations plus solides et d’ainsi mieux connaitre les gens qui m’entourent.

C’est un formidable outil quant il s’agit de comprendre les réactions et les mécanismes sociaux à l’œuvre.

Protocole pour faire de votre empathie une alliée

  • Apprendre à faire taire son jugement et s’attacher à écouter autrui. Ce n’est pas forcement naturel et cela peut demander un peu d’entrainement !
  • Faire la distinction entre ses propres émotions et celles d’autrui. Indispensable pour ne pas se retrouver submerger…
  • Comprendre ses propres sentiments (et pour cela je vous renvois vers l’article traitant de l’effet miroir : https://introverti.news.blog/2020/04/19/leffet-miroir-comment-lutiliser-a-son-avantage/)
  • Comprendre la source des sentiments d’autrui et tenter de la valider. Il est important de ne pas partir sur des interprétations !!!
  • Agir dans l’intérêt de tous… en respectant ses propres besoins et celui de l’autre.

Bien utiliser, ce simple petit protocole peut vous aider à mieux comprendre vos relations, vos réactions et celles d’autrui.

Empathie et zèbre, y-a-t ’il un lien ?

Je ne suis pas neurologue et j’ai quelque doute quant à la définition de zèbre…

Mais ce que je peux vous dire de mon expérience :

  • Être zèbre induit une hypersensibilité des sens (hyperesthésie) mais également émotionnelle. Cette particularité amplifie les perceptions et donc nous rend plus réceptif aux émotions d’autrui.
  • Nous pouvons « émuler » la réflexion des personnes qui nous entourent. A comprendre, nous pouvons anticiper les pensées et actions. Du moins, nous en avons l’impression. Évidemment, il y a toujours une bonne part d’interprétation… d’où l’importance de toujours valider son ressenti ! Sous peine de partir dans des délires paranoïaques.

Donc, je dirais Oui. Il y a bien une corrélation entre empathie et HP. Mais ce n’est absolument pas une conclusion scientifique ! Il faudrait déjà que les notions de HP/zèbres/ surdoué le soient…

D’un autre côté, être « intelligent » (voir HQI…) d’après les définitions en vigueur (qui sont également contestables…) n’est pas un gage d’empathie ! Il existe des individus extrêmement intelligents et qui en sont dépourvus.

Mon avis très personnel… est que les aires du cerveau responsable de la logique (/intelligence classique) et de l’empathie sont différentes.

Il peut y avoir une corrélation du fait d’un développement (supposé) plus important de ces deux aires dans certains cas.

Mais ce n’est absolument pas une causalité.

Il existe des publications faisant le lien entre empathie et désintégration de Dabrowski (sujet souvent abordé dans les communautés zèbrées…).

Empathy: The Heart of Dabrowski’s Theory 1

Abstract : La capacité de ressentir les sentiments, l’ouverture à la douleur, une profonde préoccupation des autres – ces caractéristiques empathiques – sont observables chez les enfants et constituent la base de l’altruisme.

Aux niveaux inférieurs de développement, il n’y a pas de capacité d’empathie, c’est ce que Dąbrowski (1970) a appelé «des formes primitives et impulsives de syntonie». Dąbrowski a estimé qu’il était essentiel de distinguer la syntonie de l’empathie, qu’il a appelé une «émotion supérieure».

L’empathie «contient de fortes composantes intellectuelles», résultant de la transformation psychique intérieure et de la désintégration positive. Les études démontrent que certains enfants sont vraiment empathiques. Est-il alors possible d’être à plusieurs niveaux dans l’enfance?

Empathie et MBTI ?

Tant qu’a parler de zèbre… parlons d’un autre système psychométrique : le MBTI et plus particulièrement les profils NF.

Pour rappel, NF veut dire que la personne réfléchit de manière globale et est orientée affectif.

Je vous invite à aller lire les articles du blog à ce sujet et faire le test en ligne : https://introverti.news.blog/2019/09/06/infj-mon-profil-dintroverti-suivant-le-mbti/

Je pense que le lien avec l’affectif est assez direct.

Le lien avec le critère pensé globale (N) serait plus lié au coté intuitif… le fait de ressentir les émotions de l’autre sans utiliser une pensée rationnelle.

Donc oui, je pense qu’il existe un lien fort entre les profils NF et l’empathie.

Probablement du fait, que les réponses du test MBTI qui orientent vers des profils NF sont justement portées sur des réactions empathiques…

Je pense que de nombreuses personnes empathiques se reconnaissent dans les profils types NF et les profils zèbres. Je répète… bien que je pense qu’il puisse y avoir une corrélation, ce n’est, en aucun cas, une causalité ! 😉

Ici aussi ce n’est pas une preuve d’intelligence dans le sens commun du terme (logique) mais plutôt une forme d’intelligence émotionnelle.

2 commentaires sur « En quoi l’empathie peut-elle devenir un avantage lorsqu’elle est maitrisée ? »

  1. Bonjour, merci pour cet article. Personnellement je suis ESFJ, et donc F extraverti en dominante, et je suis convaincu que l’empathie est plus en lien avec la fonction de prise de décision. Les F (d’autant plus plus quand ils sont dominants) ont cette faculté à ressentir les émotions et se mette à la place des autres. Du coup je pense qu’outre les NF (idéalistes) , particulièrement sensibles, on peut aussi considérer cette problématique d’empathie chez les SF.
    Mais personnellement, même si ça peut me dévorer littéralement par moment, je vois cette caractéristiques aussi comme une chance de ressentir profondément les choses !!

    D’ailleurs si les autres aiment bien nous considérer comme des confidents, c’est que cette empathie naturelle doit transpirer !!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s