INFJ – Mon profil d’introverti zébré

La personnalité INFJ représente l’un des profils les plus rares selon le test MBTI. Il ne représente que 1 à 3% de la population.

Ses caractéristiques principales sont l’introversion (I), l’intuition (N), le feeling (F) et le jugement (J).

Les personnes INFJ peuvent apparaitre pleines de contradictions : introverties mais s’intéressant aux autres, émotionnelles mais se basant sur des faits, réfléchies mais pouvant être impulsives.

Ce sont des êtres intuitifs, empathiques et spontanés qui comprennent facilement les motivations d’autrui. La seule personne qu’ils peinent à comprendre restant eux-mêmes.

Ils attendent que leur entourage les comprenne aussi facilement. Ce qui n’est, bien sûr, pas le cas.

En effet, les INFJ restent souvent discrets voir secrets. Ils doivent se sentir en confiance pour révéler leur vraie personnalité.

Ne pouvant expliquer leurs intuitions, les INFJ garderont leurs observations et opinions pour eux.

Ayant une vision globale et une connaissance fine des gens, les INFJ développent une remarquable capacité à prévoir les choses à moyen terme.

Les INFJ absorbent les émotions d’autrui avec très peu d’information et ont une forte capacité à apporter du réconfort. Ils devront apprendre à se protéger également de ces émotions qui peuvent être accablantes.

Cette forte empathie conduira à des relations plus authentiques mais sera un frein à l’établissement de nouvelles relations.  

Ils pourront être qualifié d’ambiverts. Ils montreront des caractéristiques extraverties quand ils sont à l’aise ou qu’ils auront une cause à défendre. Cependant, il s’agit bien d’introvertis ayant besoin de temps seul pour se recharger.

En recherche d’harmonie dans leurs relations, ils auront tendance à fuir les conflits.

Les INFJ apparaitront comme équilibrés, mélange de rationalité et d’émotivité. Ils pourront occuper des fonctions analytiques.

Le INFJ est la personnalité du conseillé. Doué pour l’écoute, il aidera les autres à se développer. Cependant, l’INFJ doit prendre garde à ne pas s’engager dans des relations unilatérales.

Personnellement, j’ai appris mon profil INFJ qu’assez tard suite à une formation professionnelle sur le MBTI. Cela a éclairé certains passages de ma vie et certains de mes comportements. Je n’ai pas fondamentalement pas changé d’attitude mais j’ai pu relativiser et comprendre qu’il était impossible (même contre-productif) de changer. J’ai pu également comprendre pourquoi :

  • je ne me retrouvais ni dans les profils introvertis, ni dans les profils extravertis
  • mon état émotionnel était si variable en fonction de mon environnement
  • je comprenais mon environnement et pourquoi celui-ci peinait à me comprendre 
  • j’ai eu quelques difficultés à m’intégrer professionnellement. Le NF fait de moi quelqu’un d’innovant et de très intuitif mais également assez rétif à l’autorité (non légitime) et me rend incapable de suivre des consignes (incohérentes).

INFJ zèbre

A ce profil atypique se superpose un profil de « Zèbre »…

Marre des zèbres /surdoués et de ceux qui en profitent

J’ai pu lire sur divers site qu’il y avait une corrélation entre les caractéristique NF est le fait d’être surdoué…

Certains diront que c’est un sacrilège de mélangé QI et MBTI… mais les deux sont basés sur des tests psychométriques qui pour moi n’ont pas moins de valeur l’un que l’autre. Le fait que les tests de QI soient soi-disant normés m’a toujours laissé perplexes.

Je ne dis pas qu’il y a causalité. Le fait d’être zèbre ne veut pas dire que l’on va développer une vision globale, un niveau d’attachement plus élevé et un tempérament introverti…

Quoique quand on y réfléchit, celà n’a pas l’air si idiot 😉

Plus de détails sur le MBTI

Derrière cet acronyme étrange, on retrouve un système de classement des personnalités suivant 4 grands axes.

Comment le MBTI m’a fait prendre conscience de ma personnalité ?

J’ai découvert le MBTI lors d’une formation d’entreprise.

Étant de nature assez cartésienne, j’avais des doutes quant à cette approche psychométrique.

Je reste toujours un peu sur ma réserve… mais les résultats m’ont été utiles. Donc je partage !

J’ai toujours un peu peur de tomber dans de l’effet barnum 😉

En résumé le MBTI est un test qui prétend cerner votre personnalité suivant quatre critères

  • Le rapport aux autres, avec comme focus l’introversion
  • Sa vision du monde : détails ou vision d’ensemble
  • Le côté émotionnel
  • L’aspect organisation

Plutôt que de vous faire un « cours » sur le sujet, une petite vidéo sera plus efficace !!!

Bon visionnage

7 commentaires sur « INFJ – Mon profil d’introverti zébré »

  1. C’est drôle car j’ai connu le MBTI exactement de la même manière (dans le cadre de mon entreprise) et le choc à la lecture des résultats avait été aussi violent ! La différence c’est que je suis ESFJ, 3ème des 16 profils le plus fréquent ! Donc pas vraiment rare :).
    Au fil de mes lectures sur différents blogs, j’ai également remarqué certaines corrélations entre personnes à haut QI et certains types MBTI… J’ai même le souvenir d’un tableau d’équivalences. Bon les ESFJ comme moi n’étaient pas forcément à leur avantage, mais après tout on est ce que l’on est. Et puis être à Haut Potentiel, n’est pas toujours bien vécu par les principaux intéressés donc…
    Bref tout ça pour dire, que je suis tout à fait d’accord sur le fait que le MBTI ne doit pas être utilisé pour chercher à mettre les gens dans des cases mais bien pour améliorer sa propre connaissance 😊

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Nicolas !
      Oui, il y a une corrélation entre les profils NF et le « haut potentiel » / zèbre…
      Ils ont en commun une très forte intuition et beaucoup « trop »d’empathie.
      Malheureusement, cela va de pair avec des difficultés à expliquer son raisonnement et à contrôler ses émotions.

      J'aime

  2. Analyse intéressante qui me correspond car je suis aussi « Avocate » ou INFJ (avec l’identité T pour que le profil soit complet).
    Zèbre ? Je ne sais pas. Je devais passer des tests quand un décès dans ma famille m’en a détournée (l’inhumation a eu lieu le jour où les tests étaient prévus). Je n’ai jamais repris rendez-vous. Peut-être est-ce mieux de ne pas savoir ?
    Savoir que les Avocats sont si peu nombreux m’a aidée à mieux accepter ma personnalité et cette impression de « décalage » par rapport aux autres.
    C’est difficile de se sentir toujours différent, non ?

    J'aime

    1. oh que oui, le décalage est difficile à « maitriser »… surtout dans sa communication.
      Il y a quelques années , j’avais tendance à être « hors contexte ». Je passais pour l’extraterrestre de la bande.
      Avec du recul, il est apparu que ce sentiment était en lien avec le côté NF.
      Certains disent que la pensée globale et le côté introverti peuvent être corrélés aux profils zèbres.
      Il ne faut pas oublier que l’on parle de tests psychométriques qui ne sont pas, pour moi, scientifiques (voir l’article WAIS 4) mais qui peuvent « orienter », permettre une certaine compréhension de nos réactions et de celles des autres.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s