Comment savoir si vous êtes introverti ?

Introverti définition

L’introversion est un trait de personnalité. La définition la plus aboutie de l’introversion repose sur les théories du MBTI. Suivant celle-ci, les personnalités introverties mettent l’accent sur les sentiments internes plutôt que sur les stimulations externes. Elles représentent un tiers de la population.

Les introvertis et les extravertis sont souvent présentés comme des opposés. Cependant, chacun a une composante introvertie et extravertie. Certains font même référence à la notion d’ambiverti.

L’introversion est un mode de fonctionnement qu’il ne faut pas confondre avec l’anxiété sociale et la timidité.

https://introverti.news.blog/comment-reussir-quand-on-est-introverti/

Le pouvoir des introvertis
Y’a-t-il un lien entre introversion et douance ?

Qu’est-ce qu’un introverti?

Comme expliqué ci-dessus, l’introversion est un des principaux traits de personnalité reprises dans les théories dont le fameux MBTI.

La définition de l’introversion est :
une personne qui a tendance à se tourner vers son intérieur, à se concentrer davantage sur ses pensées et ses sentiments personnels plutôt que de s’intéresser aux stimulations externes ».

L’introversion se situe sur une échelle. Personne n’est 100% introverti.
L’introversion est une extrémité de l’échelle, tandis que l’extroversion représente l’autre extrémité.

Chacun a un certain degré d’introversion et d’extraversion. Cependant, les gens ont souvent tendance à pencher dans un sens ou dans l’autre.

Les termes introversion et extroversion ont été popularisés par les travaux de Carl Jung et sont devenus plus tard des éléments centraux d’autres théories importantes. Les notions d’introversion et d’extroversion sont également l’un des quatre traits de personnalité identifiés par l’indicateur de type Myers-Briggs (MBTI).

Les caractéristiques principales d’un introverti seront : le calme, un caractère réserve et une aptitude à l’introspection. Les introvertis ressentent le besoin de s’isoler pour se ressourcer. Après une sollicitation sociale (fêtes, réunions…), l’introverti ressentira le besoin de retrouver sa solitude car les gens le fatigue (au sens propre) 😉. Contrairement aux extravertis qui augmentent leur niveau d’énergie lorsqu’ils sont en contact d’autrui.

Quelles sont les causes de l’introversion ?

La compréhension du fonctionnement introverti implique une connaissance de la physiologie, la façon de notre corps réagi à notre environnement.

La réaction de notre corps est directement liée au « système d’activation réticulaire » (SAR) qui régule notre niveau d’excitation face à un stimulus. Le SAR pilote également les phases d’éveil.

La sensibilité du SAR dépend d’une personne à l’autre (et également du type de stimuli). D’après les théories de Hans Eysenck, une personnalité introvertie aurait un SAR plus sensible au stimuli sociaux que les extravertis. 15% des personnes auraient une sensibilité très forte à ses stimuli. A l’opposé, 15% seraient moins sensibles que la moyenne.

Les introvertis ont tendance à connaître des niveaux d’excitation chroniquement élevés, ils ont tendance à rechercher des activités et des environnements où ils peuvent échapper à la surstimulation.

Ils sont plus attentifs et captent plus d’informations. Se retirer afin de se ressourcer leur donne l’occasion de traiter et de réfléchir sur ce qu’ils ont appris.

J’ai personnellement déjà rencontré cette théorie comme explication possible de la « surdouance » / zébritude. Il est vrai qu’intuitivement, j’aurai tendance à associer une personnalité HP à un tempérament introverti. Mais ce n’est qu’une impression et il est probable que des zèbres soient également extravertis.

Les caractéristiques des introvertis

Les introvertis sont loin d’être monolithiques. Bien que certaines caractéristiques soient communes, cette personnalité se déclinent en diverses variantes. Le point commun principal est que les personnalités introverties ont besoin de se retirer pour se ressourcer. Mais une fois leur batterie remplie, certains pourront se comporter en société avec autant d’aisance qu’un extraverti.

Quelles sont les caractéristiques des introvertis ?

Les gens vous fatiguent

Ah que oui… les gens vous fatigue quand vous êtes introvertis. Personnellement, je suis très introverti et je peux vous confirmer la véracité de cette affirmation. Les événements sociaux, les réunions, parler avec des personnes particulièrement extraverties… me fatigue. Je sens mon énergie baisser progressivement au point où je n’ai qu’une envie… m’enfuir ! En début de conversation, j’échange et je partage mes idées. Mais au cours de celle-ci, je me renferme.

Ce renseignement sur mon mode de fonctionnement m’a été très précieux. Il est pour moi strictement inutile de programmer des réunions de plus de 30 minutes avec plus de 3 ou 4 personnes. Je dois concentrer mes interventions et éviter de m’enliser dans des discussions stériles. Également, je dois me programmer des périodes pour me ressourcer. Finalement, il est important de préparer les confrontations sociales en amont afin d’en augmenter la pertinence.

Vous aimez la solitude

Aaah la solitude… elle fait peur à de nombreuses personnes pourtant les introvertis la recherche.

Rien de tel qu’un bon livre, une balade en forêt, l’écriture, la peinture… bref notre activité de prédilection. Personnellement, je pense qu’une activité calme nous permet de nous ressourcer, de mettre nos sens un peu en pause. Dans un des livres de mon Personal MBA, j’avais pu noter l’importance des pauses régulières et comment les ritualiser afin d’en augmenter l’efficacité. J’ai mis en place ce système et effectivement, j’ai pu noter que ma résistance au stress extraverti en a été augmentée.

Cela ne signifie pas que les introvertis veulent être tout le temps seul. Nombreux sont les introvertis à aimer le contact humain (surtout les INFJ…). Mais, ils ont besoin de s’écarter de la foule, du bruit pour s’énergiser.

Vous préférez un groupe restreint d’amis proche.

Oui, vous aimez les gens. Non, vous n’êtes pas asociaux !!! Vous préférez juste un cercle d’amis proche à la foule. Vous cherchez plus la profondeur des relations que leurs nombres. Vous êtes fidèle dans vos amitiés mais exclusifs.

Les extravertis ont généralement un large cercle d’amis et de connaissances, les introvertis choisissent généralement leurs amis beaucoup plus soigneusement. Leurs relations les plus étroites ont tendance à être profondes et importantes. Ils préfèrent également interagir avec les gens en tête-à-tête plutôt que dans un grand groupe.

Vous êtes calme et aimez votre jardin secret

Les introvertis sont souvent décrits comme calmes, réservés, doux et sont parfois confondus avec des personnes timides.

La timidité est une anxiété. Elle vient principalement de la peur d’être rejeter et/ou juger. Au contraire, l’introversion est un mode de fonctionnement. Personnellement, le jugement d’autrui m’importe peu car je me suis construit sur des valeurs personnelles fortes donc on ne peut pas me classer comme timide. Mais je suis introverti et j’ai bien conscience de mon introversion… et j’en suis fier. Le fait de bien choisir ses termes, d’éviter les bavardages inutiles est une force. Il est bien sûr utile de créer du lien social mais certains ne font que cela et tiennent des conversations vides de sens… (probablement pour passer le temps 😉)

Vous êtes facilement distrait et perdez le focus

Il est souvent admis que les personnes introverties sont plus facilement distraites du fait de leur plus grande sensibilité aux stimuli externes. Les introvertis auraient plus de facilité à être productif et s’épanouir dans un environnement plus « dynamique ». Je ne suis que partiellement d’accord avec ce point. Oui, les introvertis sont plus sensibles. Mais nous pouvons faire un effort conscient d’abstraction de ces stimuli. L’hypothèse comme quoi l’introverti est plus facilement distrait fait abstraction de sa capacité de concentration. Une autre de mes lectures m’avait appris le concept de « flow ». Lorsque nous sommes dans une activité qui nous passionne, le monde autour de nous (et le temps) s’efface… Je pense qu’un introverti en état de « flow » est nettement moins sensible aux perturbations environnementales. Mais il est vrai que des efforts conscients d’abstraction nous fatigue.

Il faut également préciser la notion d’efficacité… Le fait de discuter des heures et ne pas tirer d’action et de conclusion n’est pas productif. Des études ont démontré que les « brainstorming » traditionnel si prisé des personnalités extraverties sont une perte de temps s’il n’y a pas eu une période de préparation (introvertie) et un respect du temps de parole. Oui, les extravertis vont prendre l’ascendant dans des situations de groupe. Oui, ils vont orienter le débat et attirer l’attention (et le mérite). Mais ce n’est absolument pas une preuve de résultats.

Vous avez une très bonne connaissance de vous-même, vos forces – défauts, but…

L’avantage de l’introspection intravertie est qu’elle vous donne une connaissance fine de vous-même. Certain pourrait croire que l’introspection est une perte de temps. Mais, la réalité est autre. S’interroger sur ses buts, ses modes de fonctionnement et son histoire éclaire sa vie d’une lumière plus fine. Encore une fois, cette analyse permet une meilleure orientation de ses actions vers des buts précis en accord avec ses valeurs. Mais pour ce faire, il faut avoir pris le « contrôle » de ses pensées ou plutôt avoir appris à ne pas croire toutes les pensées qui passe dans notre esprit.

Personnellement, j’ai intégré cette introspection journalière dans une routine type « Miracle Morning ». Ce livre est aussi une pépite pour introverti… Il vous invite à vous retirer quotidiennement pour mieux préparer votre journée et apporter de l’importance à ce qui compte vraiment pour vous. Le matin est un moment idéal pour l’introversion. La possibilité d’être seul lorsque tout le monde dort, dans un environnement calme et pouvoir être « lent » sans être culpabilisé par d’extravertis excités 😉

Un fort sens de l’observation

Le visuel sera très important pour de nombreux introvertis (mais également l’auditif, l’olfactif et le touché). Vous apprenez par les sens.

Dans un premier temps vous restez à l’écart afin d’observer finement. Vous approfondissez votre sujet d’étude par des recherches. Puis, une fois rassuré dans votre capacité … vous essayez.

Contrairement aux extravertis vous aurez moins tendance à apprendre par essai erreur.

Cela vos de pair avec votre affinité pour la « lenteur » (dans son sens positif) et le besoin de compréhension avant de passer à l’action. Mais rassurez-vous, vous êtes moins rapide mais commettez moins d’erreurs donc au final qui va le plus vite ?

Vous êtes indépendant

Un de mes premiers articles d’introverti traitait les meilleurs jobs pour introvertis. Il s’agissait que d’une recherche à des fins personnelles dans la quête d’une activité plus en accord avec ma personnalité. https://introverti.news.blog/2019/04/03/les-meilleurs-emploi-pour-les-introvertis/

Cette recherche m’avait suggéré que les jobs solitaires étaient plus propices à l’épanouissement introverti. Plus particulièrement, je pense qu’un introverti à besoin d’une activité qui lui valorise sa faculté de préparation (d’analyse et de recherche) et lui permette de se recharger de manière régulière dans sa solitude.

Mais ne croyez pas qu’une carrière d’orateur est inaccessible aux introvertis… aux contraires de grands introvertis (Obama, M.L King…) étaient introvertis. C’est justement leur capacité à la préparation qui a fait d’eux ces grands hommes.

Ne pas confondre introversion et anxiété sociale

Ce qui a le don de m’énerver, c’est quand une personne me qualifie de timide ou d’asocial parce que je décline une invitation ou je souhaite me retirer.

Oui, dans une société extravertie, il est très mal vu de privilégier son introversion aux échanges stériles et sans fins. Mais franchement, ne pensez-vous pas que nous aurions tous à gagner à limiter les échanges inutiles ? En ces temps de confinement, chacun se retrouve retrancher dans sa vie et doit limiter les contacts. N’êtes-vous pas moins fatigué de ces contraintes extraverties ?

La timidité et l’anxiété (voir la phobie) sociale sont des conséquences de « traumatismes » ou de mauvaises expériences. Il est possible qu’il y ait des prédispositions mais il y a toujours un déclencheur.

L’introversion est un mode de fonctionnement inscrit dans notre cerveau. Elle est probablement en en partie innée et en partie acquise via l’éducation / modèle parental (bien que des parents introvertis ont pu avoir des enfants extravertis et vice-versa).

Fausses croyances autour de l’introversion


Jonathan Rauch a abordé certains des mythes et des idées fausses au sujet des introvertis. Alors que les introvertis sont souvent étiquetés comme timides, distants et arrogants, Rauch explique que ces perceptions résultent de l’incapacité des extravertis à comprendre comment fonctionnent les introvertis.

« Les extravertis ont peu ou pas de compréhension de l’introversion », suggère Rauch. « Ils supposent que la société, en particulier la leur, est toujours la bienvenue. Ils ne peuvent pas imaginer pourquoi quelqu’un aurait besoin d’être seul ; en effet, ils prennent souvent ombrage à la suggestion. Aussi souvent que j’ai essayé d’expliquer la question aux extravertis, je n’ai jamais senti que l’un d’eux comprenait vraiment. « 

Et oui, nous sommes la minorité… et de fait nous ne pouvons demander à la majorité extravertie de nous comprendre 😉 Mais franchement, il ne me semble pas utile d’être compris… L’important est que les extravertis nous respectent. Et pour ce faire respecter, nul besoin d’être un bruyant extraverti… Ne perdez pas trop votre temps à expliquer vos mécanismes, ils ne concernent que vous. Pour des personnes bienveillantes de votre entourage proche, pourquoi pas. Mais gardez à l’esprit, que toutes différences pourraient être retournée contre-vous par des personnes mal-attentionnée en quête de faille (surtout dans le milieu professionnel). Quand on parle de mécanique aussi intime que l’introversion, il est primordial d’être sûr de la personne à qui on se confie. https://www.verywellmind.com/signs-you-are-an-introvert-2795427

Introverti, zèbre et MBTI

Vous le savez, une autre de mes thématiques de prédilection est la zébritude (bien que ce terme m’énerve car enferme dans une case un peu trop étroite).

Je l’ai dis quelque part sur le site je suis INFJ suivant le MBTI. Donc je suis : introverti, pensée d’ensemble, affectif et organisé). Identifié zébré également…

C’est un peu tiré par les cheveux mais je me demande s’il n’y aurait pas une corrélation entre les profils MBTI est les profils diagnostiqués zèbre.

Une des théories de la zébritude veut que le HP soit particulièrement sensible aux stimuli sensoriels. Ce qui est exactement la même hypothèse que celle proposée plus haut.

Il n’y a qu’un pas pour dire que les HP ont une prédisposition à l’introversion.

D’autres disent qu’il n’y pas de lien. Que la tendance introvertie du zèbre vient d’une inhibition liée à son expérience personnelle (rejet social…) mais franchement les théories de l’hypersensibilité sensorielle semblent proches dans les deux cas.

Le zèbre aurait tendance a réfléchir de manière plus globale et en arborescence. Ce qui me fait pense au critère N. Une tendance à l’affectif d’où le F, bien que certains s’enferme dans la sur-intellectualisation afin de se distancier des sentiments qui les submergent.

Le critère J/P me semble moins lié à la zébritude. Le fait de s’organiser pourrait passer pour un besoin de contrôler son environnement. Ou au contraire, la vitesse de traitement de l’information de l’HP pourrait favoriser une plus grande flexibilité mentale et donc le critère P.

Tout cela pour peu que ces théories soient fondées et pas simplement un joli effet barnum…

https://introverti.news.blog/2020/02/18/marre-des-zebres-surdoues-et-de-ceux-qui-en-profitent/

Il est à noter que la tendance veut que le QI (tel qu’il est défini) est une arnaque 😉

https://introverti.news.blog/2020/02/20/les-tests-de-qi-ou-test-wais-4-sont-elles-de-belles-arnaques/

https://www.lepoint.fr/editos-du-point/sebastien-le-fol/nassim-nicholas-taleb-nous-passons-notre-temps-a-rater-de-grands-genies-15-09-2019-2335786_1913.php

Aahhh le marketing de intelligence et de la connaissance 😉

QI une escroquerie ?

Avis d’un introverti

Bien que l’on puisse toujours douter des théories (ce qui permet l’évolution de celles-ci heureusement), ces recherches m’ont été utiles dans l’optimisation de mon mode de fonctionnement (moment calme, préparation…) et une meilleure compréhension de mes réactions. Pourquoi j’explose (ou au contraire je me coupe de toute réalité) quand on me saoule pendant des heures de conversations stériles 😉…

Ces conseils sont aussi utiles aux extravertis (qui ne sont pas « tous » des excités assoiffés de stimulations externes …).

Je ne suis pas psy… mais la connaissance est (et doit) être accessible à tous 😉

Intorverti et personal MBA

Dans le cadre de mon personal MBA, il y a également des liens intéressants à souligner.

https://introverti.news.blog/2019/07/11/personnal-mba/

Un introverti a plus d’affinité avec l’analyse (et donc la décision et la stratégie). Serait-il plus compétent dans des tâches de décisionnaire ? Ou au contraire, une personnalité extravertie aurait-elle naturellement plus de leadership et pourrait entrainer ses équipes ?

J’aime à penser que les grands stratèges étaient des introvertis qui parfois ont préféré leur tranquillité en se cachant derrière un extraverti en quête de gloire 😉.

https://www.forbes.com/sites/melodywilding/2019/09/09/the-quiet-strength-of-the-ambitious–introvert/#58ecde827736

Qu’en pensez-vous ?

Y-a-t’il un lien entre HP et introversion ?

Quels sont les grands leaders introvertis ?

Etes vous introvertis et comment le vivez-vous ?

10 commentaires sur « Comment savoir si vous êtes introverti ? »

  1. Très bon article… et c’est un extraverti qui le dit 🙂
    Merci de me faire découvrir ce que peuvent vivre les introvertis… Tu cites de nombreux arguments très vrais dont je ne me rendais pas compte jusque là (notre Société valorise l’extraversion vs l’introversion). Par contre personnellement j’admire plus les personnes introverties que celles comme moi… J’aime la discrétion (paradoxalement) et l’aspect taiseux chez les gens.
    Merci,
    Nicolas
    PS : j’ai fini par trouvé où mettre mon commentaire 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. super ton article, très bien développé !! je suis une introvertie pure jus ah ah. Je l’ai toujours su. Par contre je m’intéresse beaucoup à la question de douance, zebritude, mais c’est un sujet compliqué et flou qui requière d’un avis d’un spécialiste (et en effet, je crains que tous les psy ne soient pas aptes à éclaircir là dessus, déjà parce que le QI n’est pas toujours le bon outils, ou pas seulement et puis j’ai un peu peur de l’effet de mode…) je me dis que c’est déjà bien de savoir si on est introvertie pour avancer , le reste est facultatif 🙂

    J’aime

    1. Merci pour ton commentaire.
      Je pense que l’important est de bien se connaitre. Et pour ce faire tous les moyens sont bons : Livre, introspection…
      Je ne suis pas trop psy. Je suis plus orienté développement personnel en autonome et surtout par l’action 😉
      Comme tu le dis, le QI est de plus en plus remis en question. On ne peut résumer l’intelligence a une mesure partielle (et orientée).

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s